À la casserole !

Moi qui aime les rapprochements incongrus, j’ai été très content, il y a quelques années, d’assister à une conférence intitulée « Géologie, physique statistique et cuisine ». Et comme c’était au Japon, ça commençait naturellement par quelque chose comme ça:

Lire la suite

Publicités

Le portrait effacé

Il est le premier à avoir imaginé la loi de la gravitation universelle. Il a révolutionné la mécanique, l’optique et tous les domaines de ce qui deviendra la physique moderne, voire peut-être même la biologie. Il a été le pionnier de la démarche expérimentale, et le pivot de la communauté scientifique anglaise de la fin du XVIIe siècle. Et ce n’est pas Newton.

Lire la suite

Les belles carrosseries

Alors que j’essayais tant bien que mal de dessiner les petites vignettes de la bannière du blog, j’ai fait un geste que beaucoup de gens bien plus compétents font tous les jours sur plein de logiciels différents: j’ai cliqué une fois, deux fois, trois fois… et hop, une ligne courbe est apparue !
Rien de plus facile évidemment, puisqu’il suffit de choisir l’icône « courbes de Bézier ». Et du coup je me suis demandé « tiens mais c’est qui, ce Bézier »: un géomètre des Lumières qui échangeait des lettres avec Euler ? Un confrère de Gauss, penché lui aussi sur les espaces courbes ? À moins que ce soit la ville dont les anglophones auraient par mégarde escamoté le « s » ?

Lire la suite

L’air et la lumière

À la fin de l’été 1789, une voiture attelée quitte discrètement Paris. Sur ses flancs, les armes de la maison d’Autriche… c’est-à-dire de Joseph II, le frère de Marie-Antoinette. Son occupant est donc soulagé de franchir les barrières de la capitale en plein tumulte, et relativement pressé de regagner l’Angleterre. Pourtant il n’est pas anglais. Il n’est pas autrichien non plus, d’ailleurs… mais néerlandais. Il juge prudent de fuir la Révolution qui éclate, mais a dû quitter à regret son collègue Lavoisier qui vient, lui, de faire voler en éclat l’Ancien Régime de la chimie. Or notre mystérieux passager a fait une découverte tout aussi révolutionnaire pour la biologie… et personne ne connaît son nom.

Lire la suite

Les échos


Notre Terre ouverte comme un abricot, découpée en 3, 4 ou 5 couches: l’image ci-dessus est familière à beaucoup de monde, notamment aux fans d’un adorable paléo-écureuil aux dents longues. Pourtant, nous l’avions déjà évoqué: le forage le plus profond jamais réalisé a péniblement atteint les 12 km de profondeur: c’est une égratignure à l’échelle du globe, et de ses 13 000 km de diamètre !

Alors si on ne peut pas creuser, comment sait-on ce qu’il y a à l’intérieur ? C’est l’illustration parfaite de ce que sont beaucoup de problèmes de physique. Vous êtes devant une boîte noire, vous ne pouvez pas l’ouvrir, comment en deviner le contenu ? Un Croate, un Allemand et une Danoise: pour la Terre, ils auront été trois à s’y coller, en à peine 30 ans, au début du siècle dernier.

Lire la suite

Garçon, un demi citron !

S’il vous est déjà arrivé de boire quelques bières, il y a de fortes chances pour que l’une d’elles vous ait été fournie par le mastodonte danois de la brasserie: une énorme compagnie qui remonte à 1847, compte plus de 40 000 employés, fait 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel, et commercialise aussi bien la Kronenbourg française que la Grimbergen belge, la Feldschlösschen suisse… et celle dont le groupe porte le nom: la Carlsberg. C’est bien joli tout ça, me direz-vous, mais quel est le rapport avec l’histoire des sciences ?

Lire la suite

La grande architecte

« Nous sommes une université, pas des bains publics ! »

Qu’il l’ait vraiment prononcée ou non, c’est la seconde phrase que la postérité retient de David Hilbert, le géant des mathématiques de la Belle Époque (la première, on en parlait là). S’il a souligné ainsi l’absurdité de la règle de non-mixité à la faculté de Göttingen, c’est pour pouvoir faire admettre dans le corps professoral sa jeune collègue Emmy Noether.

Lire la suite