Le sel de la vie

Quelquefois, en feuilletant de vieux bouquins en latin, on tombe sur des recettes pas très appétissantes:

  • Prenez de l’urine très fraîche, obtenue en fin de digestion chez un homme en bonne santé.
  • Sur un feu à 200 degrés, faites évaporer dans un récipient propre, jusqu’à obtenir la consistance d’une crème.
  • Filtrer à travers un tissu et placer le liquide huileux au frais, dans un récipient fermé par du papier, pendant un an.
  • On obtient alors, au fond, une couche de quelques pouces d’un solide marron et translucide, surmontée d’un liquide noir et épais [1].
  • Filtrer le liquide et isoler la masse solide; la laver dans l’eau froide, puis la dissoudre dans l’eau chaude et enfin laisser recristalliser. Renouveler la purification si nécessaire.

Lire la suite

A rose by any other name…

tetrisLe 30 décembre 2015, l’Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée a confirmé la complétion de la 7ème ligne du tableau périodique de Mendeleïev, avec l’adoption de 4 nouveaux atomes lourds ayant été observés (quelques fractions de seconde) dans des accélérateurs de particules. En attendant leur baptême définitif par leurs découvreurs respectifs, ces derniers-nés portent encore les doux noms provisoires de ununtrium, ununpentium, etc. Mais d’où viennent les noms des 114 autres ?

Lire la suite

L’art du classement (1)

Classer, trier, ranger, ordonner… dans presque tous les domaines, on pourrait arguer que la science commence par ranger le monde.  Et en effet, avant d’élaborer des modèles, d’échafauder des théories, de bâtir des dispositifs expérimentaux, il est  souvent très utile de commencer par classer ce qu’on voit.

Dans plusieurs cas, c’est l’analyse attentive du rangement ainsi obtenu qui a  permis de faire le premier pas vers une explication. Mieux, aujourd’hui en physique des particules ce sont même les propriétés que l’on souhaiterait voir apparaître dans les classements qui permettent de prédire quoi chercher, et où !

Lire la suite