Le portrait effacé

Il est le premier à avoir imaginé la loi de la gravitation universelle. Il a révolutionné la mécanique, l’optique et tous les domaines de ce qui deviendra la physique moderne, voire peut-être même la biologie. Il a été le pionnier de la démarche expérimentale, et le pivot de la communauté scientifique anglaise de la fin du XVIIe siècle. Et ce n’est pas Newton.

Lire la suite

Publicités

C’était pas le Pérou

chimborazoLe Chimborazo est l’un des plus hauts sommets de la Cordillère des Andes. À 6268 mètres d’altitude [1], en plein milieu du pays, c’est le point culminant de l’Equateur. Mieux, c’est l’un de ses symboles, et on retrouve son profil couvert de neige sur les armoiries et le drapeau équatoriens. Il est endormi depuis quelque 1500 ans, mais c’est bien un énorme édifice volcanique: plus de 20 km de diamètre! En plein sur la ceinture de feu du Pacifique, au-dessus d’une zone de subduction, ses éruptions étaient explosives, éjectant de grands panaches de cendres et de débris (comme le Vésuve, le Mont Saint-Helens ou encore le Pinatubo). Aujourd’hui il semble présenter peu de risques de réveil, et ses glaciers approvisionnent en eau les habitants de la région.

En 1802, Alexander von Humboldt, qui passait par là, s’essaya à l’ascension mais dut renoncer juste sous la barre des 6000 m. Presque 80 ans plus tard, c’est Edward Whimper qui débarqua en Amérique du Sud. Et après les Grandes Jorasses, après la Barre des Ecrins, après l’Aiguille Verte et le Cervin, c’est lui qui ajouta le sommet andin à sa longue liste de «premières». Pourtant, bien avant ces expéditions, le Chimborazo avait déjà fait la une chez les savants européens. Sur ses flancs s’était déroulée une expérience décisive pour l’avenir de la physique et des sciences de la Terre !

Lire la suite