À Göttingen, à Göttingen

Comme c’est aujourd’hui le 20ème anniversaire de la mort de Barbara, c’est le moment de faire un petit billet en musique, et sur un sujet autour duquel on a déjà tourné depuis un certain temps: Göttingen. Comme le chante Barbara, c’est une charmante petite ville en plein milieu de l’Allemagne. Pas très grande: quelque chose comme Orléans, Besançon ou Perpignan. Et pour autant, son université Georg-August est la plus célèbre du pays.

Lire la suite

Publicités

La révolution sans le faire exprès

Les chercheurs ne sont pas toujours contents de ce qu’ils trouvent, loin de là. Et pourtant en général ils sont bien obligés de faire avec ! La première moitié du XXe siècle est particulièrement symptomatique d’une révolution déclenchée malgré eux par les plus grands physiciens.

Et la grande crise naît d’une simple observation, que connaissent tous les forgerons: prenez un barreau en fer, et chauffez-le. Il va devenir rouge sombre, puis rouge orangé, de plus en plus jaune, puis de plus en plus blanc, presque bleuté. Vers l’année 1900, c’est en s’attaquant à ce simple petit problème que Max Planck, la quarantaine, professeur à l’Université de Berlin, va bien malgré lui mettre sens dessus dessous la physique si bien construite par ses prédécesseurs tout au long du XIXe siècle.

planck

Lire la suite

La photo de classe

C’est la photo de classe la plus célèbre de l’Histoire. Elle fut prise en octobre 1927, dans les jardins du Parc Léopold de Bruxelles, devant le Pavillon de Physiologie. Tout le monde reconnaît, au centre, le visage d’Albert Einstein, et sur la gauche la seule femme de l’assemblée, Marie Curie. Les autres visages sont moins connus mais on a rarement rassemblé un aréopage plus prestigieux: sur les 29 membres de l’assemblée, 17 ont reçu ou recevront un prix Nobel en physique ou en chimie (ou même les deux, dans le cas de Marie Curie) !

Lire la suite